Il y a un an, je vous parlais des logos de Google dans un article par ici. Toujours aussi fan des logos du célèbre moteur de recherche destiné à célébrer un événement national ou mondial. J’avoue, ils ne sont pas tous géniaux, mais il y en a vraiment des sympas comme celui d’aujourd’hui qui rend hommage à un photographe que j’aime beaucoup : Robert Doisneau.

 

Il aurait eu 100 ans aujourd’hui. Robert Doisneau est un célèbre photographe français de rue née le 14 avril 1912 et mort à 81 ans, le 1 Avril 1994. Ses photographies noir et blanc des rues de Paris d’après-guerre et de sa banlieue ont fait sa renommée. Il travaillait sur Paris, ses faubourgs et ses habitants  : artisans, bistrots, clochards, gamins des rues, amoureux, bateleurs, etc. Il enregistra pendant près d’un demi-siècle des milliers de portraits du petit peuple de Paris. Il conservait toujours une certaine distance vis-à-vis de ses sujets. Il guettait l’anecdote, la petite histoire. Ses photos sont souvent empreintes d’humour mais également de nostalgie, d’ironie et de tendresse. 

 

Pour commémorer son centenaire de naissance, Google a posté un collage de quatre de ses photographies les plus célèbres pour former son logo du jour : 

© Google - Logo hommage à Robert Doisneau 

 

Quatre photos de Doisneau ont été utilisées pour faire ce collage. La première photo sur le doodle est photo appelée  Le Remorqueur du Champ de Mars (1943) qui montre deux enfants jouant au Champ de Mars près de la Tour Eiffel à Paris. L’un des enfants est sur sa bicyclette et tirant l’autre qui est en ​​patins à roulettes.

© Doisneau - Le remorqueur du Champs de Mars

 

Vient ensuite, Trois petits Enfants blancs, le parc Monceau (1971), qui représente sur le premier plan la sculpture d’une femme et trois enfants en blanc vestes à capuchon marchant dans l’arrière-plan.

© Doisneau - Trois petits enfants blancs, le parc Manceau

 

La troisième photo est Le chien à roulette (1977) qui nous montre un chien avec des roues attachées à ses pattes de derrière, tandis que deux femmes discuter à l’entrée d’un magasin d’alcools.

© Doisneau - Le chien à roulette

 

Et pour finir, la dernière photo, l’une des plus célébre de Doisneau et ma préféré j’avoue aussi : Le baiser de l’Hôtel de Ville (1950).  Elle représente un homme et une femme qui s’embrassent tout en marchant sur un trottoir encombré de passants, devant la terrasse d’un café.

© Doisneau - Le baiser de l’Hôtel de Ville

 

Si vous voulez voir d’autres photos de Doisneau, n’oubliez pas qu’il y a une exposition sur lui en ce moment à l’Hôtel de Ville. Je vous en parlais, ici.  Si vous ne l’avez pas encore faite il serait temps car c’est bientôt fini. 

 

Bon week-end à tous